Une cystite ou infection urinaire est une inflammation aiguë ou chronique de la vessie, causée par une bactérie ou non (cystite interstitielle), qui touche principalement les femmes pour des raisons anatomiques. 

Savez-vous que 50% des femmes présenteront une cystite aiguë au cours de leur vie et que 20% d’entre elles feront des infections urinaires à répétitions ? 

La cystite est généralement sans gravité mais elle peut provoquer des douleurs intenses et un inconfort avec une envie d’uriner fréquente. Mais comment reconnaître une infection urinaire et se soigner rapidement ? L’équipe Ordoclic a souhaité répondre à vos principales questions sur l’infection urinaire. 

Comment se développe une cystite ? 

La cystite est due principalement à la bactérie Escherichia-coli, naturellement présente dans la flore intestinale. On parle d’infection urinaire ou de cystite lorsque cette bactérie se transmet du tube digestif à l’appareil urinaire féminin par l’urètre, et infecte la vessie. 

Bien que 90% des cystites soit causées par la bactérie Escherichia Coli, d’autres bactéries ou micro-organismes peuvent en être la cause. 

Quels sont les facteurs favorisants ? 

Le premier facteur favorisant est le sexe féminin puisque les infections urinaires sont 50 fois plus présentes chez la femme que chez l’homme. Cette différence s’explique par la taille de l’urètre réduite chez la femme, ainsi que la proximité de l’anus avec le vagin qui facilite la colonisation de bactéries au niveau des voies urinaires. 

Chez la femme, d’autres facteurs peuvent accroître le risque d’apparition d’une infection urinaire:

  • La ménopause 
  • La grossesse 
  • Les rapports sexuels avec l’utilisation de spermicides 
  • Ne pas uriner après un rapport sexuel 
  • Se retenir d’aller aux toilettes 
  • La constipation 
  • Une hygiène intime trop excessive ou l’utilisation de produits inadaptés qui risquent de provoquer un déséquilibre de la flore

Chez l’homme jeune, la survenue d’une cystite reste rare car ils possèdent un plus long urètre que la femme. Cependant, une maladie de la prostate, peut favoriser les infections urinaires notamment pour les hommes de 60 ans et plus. 

Certaines pathologies augmentent le risque de développer une cystite. Parmi ces dernières, on retrouve les anomalies morphologiques de l’appareil urinaire, la sclérose en plaques, le diabète. 

Comment reconnaître une cystite ? 

Si vous possédez un ou plusieurs de ces symptômes, il se peut que vous soyez atteint d’une cystite:  

  • Sensation de poids dans le bas du ventre 
  • Besoin fréquent d’uriner sans pouvoir évacuer beaucoup d’urine
  • Brûlures et/ou douleur en urinant 
  • Urines troubles et odeur souvent forte

Un rendez-vous avec votre médecin traitant reste la façon la plus sûre pour confirmer ce diagnostic et avoir un traitement adéquat à votre type de cystite. 

Les précautions à suivre en cas de cystite

Si vous présentez les symptômes d’une infection urinaire, il est important de suivre ces conseils afin de vous soulager rapidement et éviter les complications: 

Boire beaucoup d’eau:

Lorsque l’on souffre de cystite il est important de boire beaucoup d’eau afin d’augmenter le volume des urines et favoriser l’élimination des germes et bactéries présents dans la vessie. 

Eviter les rapports sexuels: 

Durant une cystite, les rapports sexuels peuvent augmenter la douleur et l’intensité de certains symptômes. 

Prendre sa température: 

En effet, chez la femme, une température élevée pourrait être le signe d’une pyélonéphrite qui est une infection bactérienne qui touche le rein, elle apparaît à la suite d’une infection urinaire non ou mal traitée. Dans ce cas, une consultation chez votre médecin est indispensable afin que vous soyez traité avec des antibiotiques. 

Chez l’homme, toute infection urinaire accompagnée de fièvre est une prostatite. Il faudra également consulter un médecin et prendre un traitement antibiotique.

Si vous ne présentez pas de fièvre, il s’agit d’une cystite se limitant à la vessie.  

Quand prendre rendez-vous chez le médecin ? 

Si vous vous retrouvez dans les cas énoncées ci-dessous, consulter dans les plus brefs délais votre médecin traitant: 

  • Vos symptômes s’accompagnent de fièvre, de frissons, de douleurs dans le dos 
  • Vous êtes enceinte 
  • Votre urine contient du sang 
  • Vos symptômes de cystite sont toujours présents ou s’aggravent 
  • Vous souffrez d’une maladie chronique 
  • Vous souffrez d’un déficit immunitaire 
  • Votre enfant présente les symptômes d’une infection urinaire 
  • Vous êtes âgés de plus de 75 ans

Lors de la consultation, le médecin procédera à un examen d’urine à l’aide d’une bandelette urinaire permettant de confirmer le diagnostic. Dans certains cas, cet examen peut être complété par une analyse renforcée: examen cytobactériologique urinaire (ECBU) pour déterminer le micro-organisme responsable de l’infection. 

Quels traitements ? 

Le premier traitement à suivre c’est de boire beaucoup d’eau pour évacuer les bactéries présentes au niveau de la vessie par l’urine. Il se peut que cette solution suffise à se débarrasser d’une cystite.

Si la douleur est trop intense, un médicament antidouleur, tel que le paracétamol (Doliprane, Dafalgan) peut soulager les personnes atteintes de cystite. 

Si votre test urinaire est positif, votre médecin vous prescrira généralement un traitement antibiotique en une seule dose ou sur 3 à 5 jours, afin de tuer les bactéries. 

Dans le cas de cystites récidivantes, c’est à dire d’infections qui surviennent plus de 3 fois par an, l’avis d’un urologue peut être nécessaire.