Renouvellement d’une prescription par les infirmiers et les pharmaciens

Pour éviter toute interruption de traitement entre deux consultations, les infirmiers sont autorisés à renouveler une prescription de pilules contraceptives datant de moins d’un an, pour une durée supplémentaire de 6 mois maximum.

L’infirmier indique alors sur l’original de la prescription médicale :

– ses nom et prénom et son n° d’identifiant ;
– la mention « Renouvellement infirmier » ;
– la durée du renouvellement exprimée en mois et qui ne peut excéder 6 mois ;
– la date du renouvellement.

Si la prescription initiale date de moins d’un an, les pharmaciens peuvent également dispenser une pilule contraceptive pour une durée supplémentaire de six mois dans les mêmes conditions.

Dans cette situation, ils doivent indiquer la mention « Dispensation supplémentaire de contraceptifs oraux » sur l’original de la prescription médicale et en préciser la durée.

Ils ne peuvent délivrer en une seule fois une quantité de médicaments correspondant à une durée de traitement supérieure à 3 mois.

Au total, la durée maximale du renouvellement d’une prescription de pilules contraceptives par un infirmier et/ou un pharmacien est de 6 mois non renouvelable.

Pourquoi il est important de consulter ?

La consultation médicale a pour but :

– d’informer le patient sur les alternatives, les risques en lien avec ses antécédents personnels et familiaux;
– de surveiller la survenue d’effets indésirables;
– d’éduquer la patiente sur la conduite à tenir en cas d’oublis, la prévention des MST;
– d’effectuer un bilan biologique à renouveler tous les cinq ans;
– d’adapter la contraception aux nouveaux facteurs de risques (Tabac, poids, TA…);
– d’effectuer un dépistage du cancer du col de l’utérus par frottis à partie de vingt-cinq ans et tous les trois ans.

Pour aller plus loin : Fiche conseil HAS

Ordoclic pour une santé plus connectée